Les traitements pharmacologiques

medic1En raison de son efficacité impressionnante, le traitement pharmacologique est souvent le premier recours pour tenter de contrôler l’épilepsie. Il consiste en l’administration d’antiépileptiques. On estime que la prise de ces médicaments permet d’éliminer 70 à 75 % des crises.

Il existe un grand nombre de types d’anticonvulsivants. Il est important toutefois de se rappeler que chacun de ces produits comporte des risques d’effets secondaires et doit être pris selon ses propres indications en suivant scrupuleusement les consignes de son médecin.

La prise d’un seul type d’antiépileptique ou « monothérapie » suffit dans la plupart des cas pour contrôler parfaitement les crises. Cependant, certains cas plus complexes nécessitent la combinaison de différents antiépileptiques afin d’obtenir un traitement efficace. On parle alors de « plurithérapie ». Cette association de plusieurs produits est nécessaire dans certains cas.

medic2Il est primordial que la prise de médicament se fasse conformément à la prescription. La réussite du traitement est une responsabilité personnelle. Les comptes pilules que l’on trouve en pharmacie sont des objets très utiles afin de ne pas oublier sa médication. En cas d’oubli, il est important d’en aviser votre médecin. Vous devez noter qu’il peut s’avérer extrêmement dangereux d’arrêter la médication sans avis médical, même si les crises semblent avoir disparu. Il n’est jamais conseillé de prendre la médication d’une autre personne.

Si vous avez de jeunes enfants à la maison, il est préférable de garder la médication sous clé.

La consommation de grandes quantités de boissons alcoolisées doit être évitée, car l’alcool peut interférer avec les anticonvulsivants. La prise de médicaments anticonvulsivants rend également la personne moins tolérante à l’alcool.

Si vous prévoyez voyager, assurez-vous de vous informer préalablement de la politique du pays de destination en matière de médicaments et de traitements. Renseignez-vous aux postes de contrôle douanier sur la procédure à suivre le cas échéant pour vous procurer d’autres médicaments en cas d’urgence.

Lorsque le traitement pharmacologique n’est pas efficace, on parle d’épilepsie réfractaire ou « pharmaco-résistante ». Dans ces cas plus rares, d’autres options seront envisagées.

Voici ci-dessous une liste de médicaments disponibles au Canada, traitant l’épilepsie. Veuillez prendre note que cette liste de médicaments n’est pas exhaustive.

Accédez à l’information du médicament de votre choix plus rapidement :

 

 Acétate d’eslicarbazépine

 banzel

 celontin

 dilantin

 Fycompa

 keppra

 lamictal

 mogadon

 phenobarbital

 rivotril

 sabril

 tegreto

 trileptal

 Vimpat

 zarontin

 
Bibliographie
Association des pharmaciens du Canada (2008)

“CPS 2008, Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques; l’ouvrage de référence canadien sur les médicaments pour les professionnels de la santé”, 9e édition, Ottawa, 2008.